Szu-Ma Chien

Publié: 28 août 2012 dans Libre philosophie

« Chao Sheh était collecteur d’impôts au Chao. Lorsque la famille du seigneur Pingyuan refusa de payer l’impôt sur la terre, il les punit en appliquant le châtiment prévu par la loi, c’est à dire en exécutant neuf de leurs serviteurs. Dans sa rage, le seigneur Pingyuan voulut le tuer.

Chao Sheh lui expliqua : « Tu es un noble du Chao et pourtant tu as violé la loi en permettant à ta famille de se soustraire à l’imposition. Si la loi n’est pas respectée, l’État s’affaiblira et d’autres États viendront nous envahir et nous détruire ; et lorsque Chao aura disparu, qu’adviendra-t-il de tes biens? Si toi, qui es un noble, tu paies tes impôts comme l’exige la loi, la société sera en paix, l’État du Chao sera fort et pacifique et toi, Seigneur, en tant que membre de la maison royale, tu ne sera pas méprisé par le monde. »

Szu-Ma Chien, historien chinois (env. 145-86 av. JC)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s